Face

Les effets négatifs de la pollution sur la peau

Instagram @endlesslyloveclub

 

Bien avant qu’on nous annonce le confinement, j’ai assisté à un événement Neostrata pour le lancement de leurs 2 nouveaux produits anti-pollution. En quittant l’événement, j’ai réalisé, qu’en fait, je ne connais a-b-s-o-l-u-m-e-n-t rien des effets de la pollution sur ma peau. Par conséquent, j’ai commencé à faire des recherches sur la question en rentrant chez moi

Nous connaissons tous les effets de la pollution sur l’environnement, mais avez-vous déjà réfléchi à ses effets sur votre peau?

Le médecin Doris Day, MD, professeur agrégé de la clinique de dermatologie au centre médical Langone de l’Université de New York, affirme que « la pollution peut provoquer un teint inégal, un vieillissement accéléré et même un cancer de la peau ». Pour les filles comme nous, les montréalaises qui courent d’un bord et de l’autre dans les grands centres, ces effets pourraient même être plus accentués. En effet, une récente étude menée par le Journal of Investigative Dermatology a comparé les femmes vivant dans des environnements urbains et ruraux pendant 24 ans et a constaté que celles exposées à une pollution accrue avaient plus de taches brunes et de rides. C’est peut-être le seul négatif de vivre à Montréal…

Instagram @kaiagerber

 

Pour expliquer comment cela affecte réellement notre peau, David Bank, MD, professeur clinique adjoint de dermatologie à l’hôpital Columbia-Presbyterian de New York, l’explique simplement « […] de la fumée, de la crasse, de l’acide et d’autres polluants sont libérés dans l’atmosphère par des sources comme les incendies, les chantiers de construction, les voitures et les centrales électriques. Lorsque cette pollution entre en contact avec votre peau, elle ne se limite pas à la surface ». Nenon. « Ces minuscules particules, parfois jusqu’à 20 fois plus petites que les pores, s’infiltrent dans les couches profondes de l’épiderme, provoquant non seulement une inflammation et une déshydratation mais également une réaction de levier cellulaire qui entraîne une perte d’élasticité et de fermeté ». Pour résumer : la pollution abîme notre collagène ! Notre bff qui assure qu’on garde une peau belle et jeune avec le temps…

Heureusement, le médecin Doris Day affirme que nous pouvons combattre ce phénomène avec une simple routine beauté. Il divise la routine en deux étapes simples

 

NETTOYER

Au moment où vous atteignez l’âge adulte, vous êtes bien consciente de l’importance de vous laver le visage. Cependant, beaucoup d’entre nous ne le faisons pas bien. J’ai récemment commencé à utiliser des tampons en coton pour enlever mon nettoyant et Mon Dieu quelle différence !! J’avais l’habitude de l’enlever avec seulement que de l’eau et mes mains. Tout ça pour dire que c’est sûûûûûûûûr que je me couche avec du maquillage sur mon visage depuis des années… BREF. Se laver soigneusement le visage est essentiel pour réduire le fardeau que la pollution pèse sur la peau

 

Instagram @oliviacooke

 

En soirée, il est important de bien nettoyer afin d’éliminer toute particule de pollution qui s’est attachée à notre peau au courant de la journée. De nombreux professionnels recommandent d’utiliser une brosse électronique pour éliminer efficacement les impuretés qui ne sont pas aussi facilement éliminables en utilisant simplement vos mains. Pour vous donner un visuel, le Dr Bank nous recommande de « penser à un polluant comme un bout de cigarette fumant qui est coincé dans votre peau, continuant à émettre des produits chimiques toxiques. Un simple lavage peut ne pas être suffisant pour l’enlever, mais l’exfoliation peut faire sortir ces cellules de là. »

Après le nettoyage, vous pouvez appliquer un toner sur un coton et le presser sur toute la peau. Cette étape vous assure d’éliminer tous les débris qui pourraient avoir été oubliés. Actuellement, j’utilise la lotion de Biologique Recherche P50 PIGM 400 que j’adooore. Ce produit travaille pour éclaircir la peau et réduire la taille des taches pigmentaires. Hallelujah!

 

Instagram @nycbambi

 

NEUTRALISER

L’étape suivante consiste à neutraliser tout dommage déjà causé par la pollution. En fait, comme expliqué dans cet article de Self.com: « Lorsque la pollution pénètre dans la peau, elle crée des radicaux libres, des molécules très instables qui ont des électrons non appariés. Ces molécules agissent comme des balles de ping-pong, rebondissant dans votre peau en quête d’un électron d’une cellule saine. Ils créent littéralement des trous dans votre collagène. Les sales! 

Cette attaque se manifeste par une hyperpigmentation, des rides et une inflammation qui aggravent la rosacée et l’acné. Sérieux…

Si cela vous donne juste envie d’abandonner, ATTENDEZ ! Il existe une solution simple : les antioxydants. Notre sauveur!

Les antioxydants ont la capacité de donner un électron là où cela est nécessaire et de neutraliser les radicaux libres, les arrêtant ainsi avant qu’ils ne fassent plus de ravages sur notre peau. De vrais Héros

 

Instagram @jessalizi

 

Donc, pour protéger notre peau, il est important d’utiliser un sérum antioxydant après chaque nettoyage. Il existe de nombreux sérums sur le marché qui contrent les effets de la pollution. Trouvez celui qui vous plaît!  Je vous assure que c’est un incontournable à inclure dans votre routine de soin!

Les conseils skincare peuvent parfois paraître accablants (overwhelming est le mot juste). C’est comme si nous devions constamment protéger notre peau d’un nouvel ennemi pour la maintenir flawless et acheter 25 produits en conséquence. Cependant, si vous avez lu mes articles, vous remarquerez que vous n’avez pas besoin d’une routine de soin sans fin. Vous avez seulement besoin de quelques éléments clés à inclure dans votre routine pour couvrir toutes vos bases

 

xx