QUE FAIT UN SEXOLOGUE?

Photo Unsplash

 

Le.la sexologue est un professionnel qui évalue le comportement et le développement sexuels d’une personne. Par une personne on entend un individu, un couple, une famille, un groupe ou une collectivité. D’ailleurs, où peut-on retrouver ce type de professionnel? Les secteurs de pratique de la sexologie sont variés, le.la sexologue peut travailler en cabinet privé, en établissement de santé et de services sociaux (CSSS, centre jeunesse, directions de santé publique, hôpitaux), en établissement du réseau scolaire (écoles, commissions scolaires), en établissement de services correctionnels et dans les milieux communautaires (CAVAC, maisons d’hébergement). En résumé, un.e sexologue ne consiste pas uniquement à ce qu’on peut retrouver dans les médias et téléséries (pas tout à fait comme dans Sex education)

 

Pinterest

 

On nous demande souvent quelles sont les études nécessaires pour devenir sexologue. En fait, pour obtenir le titre de sexologue (et être membre de l’Ordre), il faut posséder un baccalauréat ou une maîtrise en sexologie ou une formation équivalente, reconnue par l’Ordre. L’Université du Québec à Montréal (UQÀM) est la seule université en Amérique du Nord à offrir un baccalauréat en sexologie (préparez-vous à gérer le métro les amis)! Il est possible d’exercer la profession de sexologue directement après le baccalauréat. Les sexologues bacheliers sont habiletés à faire de l’éducation sexuelle, des programmes de sensibilisation et de prévention et peuvent aussi faire de la relation d’aide pour les personnes dans le besoin. La profession de sexologue éducateur est donc différente de celle de sexologue et psychothérapeute. Dans cette ère où l’on réclame un retour de l’éducation sexuelle dans les écoles primaires et secondaires, les sexologues bacheliers sont, pour notre dire, les mieux formés pour ce mandat

 

Pour ceux et celles qui désirent obtenir le titre de psychothérapeute, la maîtrise concentration clinique donne accès à la pratique de la sexothérapie. En gros, si ton désir est d’offrir des services de thérapie en sexologie, la maîtrise clinique est obligatoire. En plus de donner accès au permis de sexologue, elle permet d’obtenir celui de psychothérapeute, attesté par l’Ordre des psychologues du Québec (OPQ) afin de pratiquer la sexothérapie. L’évaluation des troubles sexuels est l’activité réservée aux sexologues psychothérapeutes, ce qui veut dire qu’ils sont les seuls professionnels à pouvoir le faire

 

 

POUR QUELLES RAISONS CONSULTER UN.E SEXOLOGUE?

Photo Unsplash

 

Cette question reste sans aucun doute la plus fréquente et la plus complexe. Dans certaines périodes de nos vies, on expérimente des moments qui nous font questionner nos envies sexuelles, notre désir, nos besoins. On peut s’interroger sur notre position face à la sexualité et son expression. Sachez aussi que la demande peut concerner autant une rupture amoureuse qu’un questionnement sur ses choix de partenaires ou qu’une réflexion sur la monogamie. Vous n’avez pas besoin d’un motif de consultation génital pour consulter un.e sexologue. Ce n’est presque jamais que sexuel! La psychothérapie est un outil pour faciliter l’ouverture de la réflexion, offrant un soutien empathique et une écoute active

 

À Montréal et Rimouski, nous sommes sexologues et psychothérapeutes en cabinet privé et en clinique interdisciplinaire. On souhaiterait un suivi thérapeutique pour tous, mais le rythme et l’implication varient pour chacun.e. Le contexte actuel, la période de développement, la situation financière et les ressources de la personne ont un impact sur son engagement dans une thérapie. Les consultations sont loin d’être magiques, c’est bon de se le rappeler. De réaliser que toutes les thérapies n’auront pas le même effet. Pour pleins de raisons, on absorbe et interprète les informations différemment qu’il y a 3 mois ou 5 ans

On apprend de nos expériences, de séries d’événements et de répétitions de comportements. Ça se peut que l’idée d’un suivi thérapeutique arrive à point dans votre vie, mais peut-être pas tout de suite aussi. Il y a des moments plus propices à aborder certaines souffrances. De le reconnaître est déjà une étape de plus au travail en cours! Si vous souhaitez rencontrer un.e sexologue et entamer une démarche, on vous invite à consulter le site de l’Ordre des sexologues (opsq.org) dans la section « trouvez un sexologue ». La santé sexuelle est importante et on vous en souhaite une bonne et saine!

 

Annabel et Geneviève

@sexomclove