D’origine Suédoise, Greta est l’une des figures emblématiques les plus fortes du mouvement écologique actuel. En août 2018, elle décide de faire la grève de l’école devant le parlement à Stockholm jusqu’aux élections générales qui ont lieu 3 semaines plus tard brandissant son affiche « Grève de l’école pour le Climat » à tous les jours. Le pays venait de vivre une canicule intense avec des feux de forêts ravageurs. Elle revendique alors au gouvernement de respecter leur engagement de l’Accord de Paris qui vise à réduire les émissions de dioxyde de carbone. Suite aux élections, elle continue de faire la grève chaque vendredi devant le parlement pour maintenir la pression et soutenir le sérieux de son engagement. Le mouvement #fridaysforfuture est né. Vraie source d’inspiration, son militantisme amène des jeunes dans plus de 270 pays à se mobiliser aussi pour faire entendre leurs voix sur l’urgence d’agir climatique. Une première grève mondiale prend place le 15 mars 2019

 

Instagram @ecobased

 

Parce qu’elle passe de la parole aux actes, Greta a traversé l’Atlantique à bord d’un voilier équipé de panneaux solaires pour frôler le sol Américain fredonnant « L’Amérique, l’Amérique je vais l’avoir et je l’aurai »à la Joe Dassin pour tenter de convaincre Trump et sa bande de se baser sur les faits de la science au lieu des ouïes-dires des climato-sceptiques. Son passage à l’ONU fût certes remarqué par les membres de l’association, mais Donald Trump devait plutôt être ligne dans une partie intense de démineur avec Maxime Bernier pendant ce temps puisqu’il n’a pas semblé saisir le sérieux de sa démarche

As-tu entendu son poignant discours devant l’ONU? « YOU ARE FAILING US » est l’un des passages marquant du message qu’elle adressait aux dirigeants des pays présents

 

 

Suite à ce discours, elle intente une action juridique avec 15 autres personnes mineures contre 5 pays pollueurs n’ayant pas respecté la convention de l’ONU sur les droits des enfants devant le comité des droits des enfants, les accusant de ne pas faire ce qu’il faut pour protéger et assurer un environnement sain où vieillir

« Vous avez volé mes rêves et mon enfance avec vos mots vides » Greta Thunberg septembre 2019

Greta s’est ensuite dirigée vers le Canada où elle a participé à la 2e marche mondiale pour le climat le 27 septembre dernier à Montréal, toujours sous son mouvement « Fridays for future ». Sur l’Île seulement, c’est plus de 500 000 personnes qui sont descendues dans les rues pour invoquer le changement. La mairesse Valérie Plante lui a remis symboliquement les clefs de la ville pour mentionner l’effort soutenu qu’elle exerce pour faire changer les choses pour le meilleur pour la planète

 

Instagram @gretahunberg

 

Greta Thunberg a reçu plusieurs reconnaissances, dont sa nomination pour le prix Nobel de la paix en mars 2019. Elle est aussi nommée « femme de l’année » par la revue suédoise Expressen et « Game changer of the year » par le GQ Magazine. Elle reçoit le prix « Liberté » en France et verse les 25 000 euros du prix à des organisations qui milite en faveur des actions contre le changement climatique. Elle reçoit également le prix « Ambassadeur de la conscience » par Amnistie Internationale en lien avec son mouvement « Fridays for future » et d’autres prix lui sont décernés

Elle fait partie de ses gens qui au lieu d’attendre passivement de l’état, se demande comment elle peut l’aider à s’améliorer activement

Instagram @fridaysforfutureusa

 

Elle met en lumière et revendique que les façons de faire soient revues car ce n’est plus suffisant

« Comment osez-vous prétendre que cela puisse être résolu avec les solutions habituelles et certaines solutions techniques? » –Greta Thunberg septembre 2019

C’est le temps d’agir maintenant!

Le changement est inconfortable mais nécessaire. Tu ne peux pas rejeter la responsabilité sur le gouvernement et dire « de toute façon, j’utilise et j’achète ce qu’ils me proposent » et dans quelques années dire « Vous saviez et n’avez rien fait »

Après tout, nous sommes l’État

Nous sommes les industries

Nous sommes les valeurs qui se véhiculent

« Notre biosphère est sacrifiée pour que les riches des pays comme le mien puissent vivre dans le luxe. Ce sont les souffrances du plus grand nombre qui paient pour le luxe du plus petit nombre. Et si les solutions au sein du système sont impossibles à trouver, nous devrions peut-être changer le système lui-même. » Greta Thunberg, décembre 2018

 

Instagram @klimaatstaking

 

Chaque époque a connu son combat. Comme Martin Luther King a été une figure emblématique pour les droits des noirs, Greta a une portée tout aussi vibrante dans la révolution environnementale. Certains ont essayé de la diminuer en faisant état de son syndrome d’Asperger qui a comme réputation de porter le focus sur une même chose. Greta ne s’en est jamais caché et au contraire le met de l’avant. Cette « fixation » pour l’action face aux changements climatiques est le moteur de cette révolution et axe aussi sur l’acceptation sociale de nos différences dans la société

 

Instagram @plasticfreeyyc

 

Greta, you go girl

Parce qu’aucune révolution n’a commencée en attendant chez soi sa livraison de prêt à manger

#changeca