CARDIO

Max bender sur Unsplash

 

Premièrement c’est quoi le cardio. Les efforts cardiovasculaires se divisent en plusieurs catégories. Les efforts d’endurance étant les plus courants, par exemple faire un certain temps ou distance à une vitesse continue. Ensuite, il y a les efforts par intervalles et ici, les possibilités sont infinies. Tu peux créer l’intervalle que tu veux en allant des sprints jusqu’aux kilomètres. Il suffit d’avoir des changements d’intensité

Le cardio en gros, ça fait quoi? Ça permet d’améliorer ton temps maximal d’effort (ton endurance), ta vitesse sur des longues distances, ta vitesse maximale (sprint). Ça permet aussi de réduire ta sensation d’essoufflement. Une autre chose qui est très évidente avec le cardio sous toutes ses formes, c’est qu’il engendre une grande dépense énergétique. Un effort avec des intervalles de hautes intensités (court et intense) ainsi que l’effort prolongé à basse intensité font brûler beaucoup de calories*. Un autre gros point est que l’entraînement cardiovasculaire réduit les risques de maladies… cardiovasculaires, bin oui toi! Tout ce que je viens d’expliquer s’applique que tu fasses de la course, du vélo, de la natation ou des jumpings jack

*Une petite parenthèse sur ce que je viens de dire : énergie et calories ce sont des synonymes dans ce cas. Les calories sont une façon de quantifier l’énergie. À distinguer du niveau d’énergie d’une personne qui lui, est complètement différent

 

MUSCULATION

Victor Freitas sur unsplash

La musculation, c’est quoi ? C’est améliorer les capacités des muscles en les faisant travailler selon plusieurs mouvements, séries, répétitions, temps, tempos, charges, …etc. La musculation se divise elle aussi en plusieurs sous-catégories : l’endurance musculaire, la force, la vitesse de contraction, la puissance, l’hypertrophie (grossir les muscles) et plusieurs autres petites déclinaisons de ceux-ci. Donc déjà on peut viser tout un tas d’objectifs différents. Si tu veux réduire tes douleurs musculo-squelettiques : musculation. Si tu veux augmenter ta force : musculation. Si t’es tanné de sentir tes jambes brûler après avoir monté un gros escalier : musculation. Si tu veux avoir des biceps plus gros que ton voisin : musculation. C’est la réponse à beaucoup de problèmes. Il y a tellement de façon de s’entraîner que pour tous les objectifs physiques, je recommande d’ajouter un programme de musculation. En ayant une plus grande masse musculaire, tu va même augmenter ton métabolisme de repos, et donc brûler plus d’énergie tout au long de la journée… pas mal hein?

 

AU FINAL, TU FAIS QUOI?

La solution pour démêler tout ça? Commence par faire ce que tu as le plus envie de faire. Sinon, pourquoi pas un mélange des deux, chacun apporte des bienfaits sur des composantes différentes de notre corps, il n’y en a pas un meilleur que l’autre puisqu’ils sont complémentaires. Selon tes objectifs, tu peux choisir lequel prioriser, mais les deux se marient à merveille. Mon conseil ultime serait de discuter de tes objectifs avec un kinésiologue afin qu’il puisse te guider sur la prescription d’exercices et le format qui te permettra d’y arriver de façon sécuritaire, et le plus vite possible. Donc, dans le grand combat cardio vs muscu, le gagnant finalement c’est toi puisque tu as la chance de pouvoir faire les deux!