Vie

Pourquoi tu ne devrais même pas penser à faire une diète pour cet été

Unsplash

Le printemps est souvent synonyme de mesures extrêmes pour perdre du poids et avoir un corps «parfait» pour l’été. Les diètes sur les réseaux sociaux ou qu’on entend ou voit un peu partout ne sont pas de bonnes approches et il est vraiment important de comprendre pourquoi

Avant toute chose, pourquoi est-ce qu’on a le désir de faire une diète? Concernant le beach body, deux options peuvent causer notre envie de modifier notre apparence:

On trouve que notre corps ne ressemble pas aux standards de beauté que l’on voit

On ne se sent pas à l’aise dans son corps et on souhaite apporter des changements

 

Option 1

Concernant l’option numéro 1, il est important de saisir que les standards de beauté imposés ou proposés par la société ne sont pas une réalité et il faut plutôt embrasser l’image que l’on a et s’assumer. Non ce n’est pas facile à faire et oui ce genre de travail sur soi demande du temps, mais à long terme le résultat est beaucoup plus satisfaisant

Dans mon expérience professionnelle, les gens que j’ai rencontré qui sentaient une pression sociale de modifier leur apparence étaient souvent surexposés à des personnes qui avaient un corps irréaliste sur les réseaux sociaux. Ainsi, si nous ne suivons que des mannequins et des filles coupées au couteau ou des hommes avec un 8-pack, notre impression de ce qui est standard est teintée par ces images. Pourquoi ne pas commencer par suivre des comptes avec des images corporelles variées? Plusieurs hommes et femmes s’assument dans leurs courbes et avec leur apparence et peuvent nous permettre de voir une plus belle variété de silhouettes. Il est important aussi de s’entourer de gens positifs. En ayant un cercle social varié ou qui nous soutient, nous ne ressentirons probablement pas ce besoin de changer.

 

unsplash

 

Option 2

Pour l’option 2, une modification des habitudes alimentaires pourrait effectivement apporter des changements corporels pour nous permettre de nous sentir mieux dans notre peau. Cependant, les diètes nous promettant de perdre 30 livres en 2 mois ou qui nous garantissent un six-pack pour juin ne sont pas réalistes. Pour des résultats extrêmes, il faut des efforts extrêmes. Par exemple, ces diètes peuvent demander de couper de façon drastique des aliments que l’on aime ou encore de se sous-alimenter. Même si l’on croit que l’on est assez fort(e) pour faire ces efforts à court terme, les conséquences de ces diètes sur notre santé mentale et sur notre corps peuvent être irréversibles. En voici quelques-unes:

Relation malsaine avec la nourriture: les diètes (elles demandent de couper trop drastiquement les aliments ou de manger beaucoup moins) demandent un effort mental très exigeant puisque les habitudes demandées sont très loin de ce que l’on fait habituellement. Il faut donc constamment penser à ce que l’on mange et si cela fonctionne avec notre diète. Cette habitude de sur-analyser ce qui entre dans notre corps créé une relation malsaine avec la nourriture puisque nous devenons obséder sur le nombre de calories, de glucides, de gras, etc. que chaque aliment contient et nous ne sommes plus capables de voir la nourriture comme un plaisir. À long terme, on développe donc plusieurs règles au niveau de ce que nous avons le «droit» ou non de manger, à quel moment, etc.

Ralentissement du métabolisme de base: Le métabolisme de base est la quantité d’énergie qui est nécessaire à notre corps dans une journée pour faire les fonctions de base (battre notre cœur, respirer, cligner des yeux, etc.). Lorsque nous ne donnons pas suffisamment d’énergie (calories) à notre corps, celui-ci décide de ralentir afin de ne pas brûler complètement nos réserves. Notre corps essaie donc de nous protéger de cet apport plus faible en nourriture en économisant son énergie et en réduisant les besoins. D’un façon plus imagée, c’est comme si tu étais habitué de recevoir une paye de 2000 dollars par mois : ton budget est fait en conséquence. Pour une raison quelconque, ton salaire est modifié et te reçois maintenant 1500 dollars par mois, tu devras donc couper dans certaines dépenses afin de pouvoir survivre avec ce nouveau montant

Une diète où le n’on mange pas assez peut effectivement nous faire perdre du poids à court terme, mais dès que l’on mange de façon régulière, on reprend tout le poids perdu. En effet, lorsqu’on cesse de se sous-alimenter, le corps a quand même l’habitude d’économiser son énergie puisqu’il sait que la situation s’est produite et donc qu’elle peut se reproduire. Selon notre exemple, même si tu retournes à la paye de 2000 dollars par mois, tu auras peut-être pris l’habitude de vivre avec 1500 et mettra de côté le 500$ supplémentaire au cas ou la situation se reproduirait. Avec le corps c’est la même chose. Tu es donc à risques, en faisant des diètes restrictives à répétition, de ralentir de façon importante ton métabolisme et donc d’avoir énormément de difficulté à perdre du poids dans quelques années. Et tout ça pour un «corps d’été».

 

Unsplash

 

Quoi faire

Qu’est-ce qu’on fait alors si on veut un corps de plage? On met notre maillot et on va à la plage. That’s it! Les diètes fonctionnent sur le très court terme, mais ont des conséquences assez désastreuses sur le long terme autant sur notre santé que notre esprit, et ne devraient pas être pratiquées. Si on veut changer nos habitudes alimentaires pour nous et notre santé on peut rencontrer une nutritionniste-diététiste qui nous proposera des changements alimentaires graduels et personnalisés afin d’atteindre nos objectifs. Ces changements se feront à long terme afin d’atteindre les résultats souhaités, mais également pour être en mesure de les maintenir

Marjolaine Cadieux, Dt.P., M.Sc
www.lespiedsdanslesplats.ca
@lespiedsdanslesplats_