« Mais attends, Alex, c’est-tu vulgaire genre American Pie 2019? Boff, pourquoi écouter une série sur des ados pis le sexe? Move on, l’adolescence. »

 

Instagram @sexeducation

Bin… parce que… c’est vraiment excellent. La prémisse est simple : on suit le personnage de Otis Milburn qui est un jeune ado ordinaire, mais qui trippe vraiment pas sur le sexe. Y’est traumatisé par ses parents sexologues pis y refuse d’avoir n’importe quelle forme de sexualité dans sa vie. Y va rencontrer Maeve Wiley (voir mon exposé sur elle ci-bas) pis ensemble y vont ouvrir une clinique du sexe clandestine à leur école. La recette parfaite pour pleins de désastres pis aussi, pleins de belles rencontres

C’est surprenant le nombre de fois où j’me suis dit : mon dieu, ça s’applique dans ma vie, ça. Tout l’monde va bénéficier de cette série-là, parce que le discours est universel. À travers un shitload de blagues très drôles et de situations loufoques, y’a quand même tout un discours sur le respect de soi et des autres, le respect de son rythme, de ses envies, de ses préférences à un âge où on s’pose beaucoup trop de questions. J’aurais aimé avoir cette série-là à regarder pendant mon adolescence

À chaque fois que Otis va faire une intervention sur un ou une des élèves de l’école, ça donne lieu à des scènes super touchantes pis un propos super pertinent pour 2019. Sans vouloir bitcher, c’est une série anglaise pis ça paraît; y’a zéro flaflas américains à la American Pie; le produit qui en ressort est tellement humain et relatable, c’est fou

Pis j’dois absolument faire un shoutout aux paysages. C’est tourné dans des endroits époustouflants (rivière Wye en Angleterre, Pays de Galle, Llandogo, Tientern en Monmouthshire, Goodrich à Ross-on-Wye). Ça t’dit rien tout ça, hein? Moi non plus, mais sache qu’après avoir écouté la série, j’regardais déjà pour me booker un airbnb là-bas. J’te donnerai des cues si jamais tu trippes toi aussi.

Mais si j’avais UNE SEULE raison à t’donner pour écouter Sex Education c’est l’extraordinaire casting d’la série, plus particulièrement Maeve Wiley. Y’a pas plus badass comme personnage. La fille est cool, edgy, charismatique, elle a toujours une réplique cinglante sous la main pis on capote bin raide sur son coat vintage/cowboy/western! Elle-même le dit quand un gars lui demande ce qu’elle aime dans la vie, sa réponse est : « complex female characters ». C’est-tu pas assez clair?

 

Instagram @emmatmackey

Le personnage est joué avec brio par la comédienne franco-britannique Emma Mackey. Oui-oui, t’as bien lu : franco! Elle parle français comme une déesse (tu peux la voir sur YouTube dans une magnifique entrevue de France Inter à propos d’la série), elle est belle comme un cœur pis elle a un style assumé bien à elle, pis c’est malade et inspirant à voir.

Pour vrai, manque pas ça

 

Mentions Spéciales

La série originale de Netflix France Plan Cœur. Autre série en huit épisodes qui s’écoute hyper bien en mangeant. On est un peu dans la version moderne de Bridget Jones, l’histoire est cocasse pis les actrices sont super attachantes. Faut avoir un cœur de pierre pour pas être attendrie un tant soit peu par ce petit bonbon de série.
8/10

Tous les Harry Potter sont disponibles sur Netflix maintenant. Ça, une doudou pis un pot de Ben&Jerry’s. J’dis ça, j’dis rien.
14/10

La série You (Parfaite) avec le beau Penn Badgley. Ça ressemble à une St-Valentin qui tourne vraiment mal pendant vraiment longtemps, mais ça vaut vraiment l’coup. Le jeu des acteurs est sua’coche pis l’histoire est super enlevante.
8.5/10