Maripier+Brandon

Notre deuxième mariage – Épisode 2

PHOTO Karel Chladek

Présenté par

 

Le Bas-Saint-Laurent, c’est non seulement la région où j’ai grandi, mais c’est aussi là que sont enfouis tous mes souvenirs d’enfance, là où j’ai fait un ou deux mauvais coups (lol), c’est mon port d’attache. Il faut avoir mangé une crème molle à la pointe à Rivière-du-Loup, regardé le coucher de soleil à l’Île Verte, goûté le fromage squick squick de la fromagerie des Basques à Trois-Pistoles, et respiré l’air salin du fleuve pour comprendre l’ampleur de la beauté du Bas-Saint-Laurent. Ma famille et moi vivions à Rivière-du-Loup, chaque été, on prenait la route du Témiscouata pour se rendre au chalet familial situé pas très loin… à Pohénégamook, une ville située autour du lac du même nom. Il faut imaginer un magnifique lac tranquille, et des gens au cœur d’or. Un endroit magique… magique pour vrai!

Comme toute ma famille : celle du côté de ma mère ET celle de mon père sont originaires de ce beau coin de pays, c’était primordial pour moi de retourner y fêter ma première année de mariage avec Brandon, renouveler nos vœux dans cette église sacrée qui a uni 5 générations de Fortin et de Morin,  entourée de ceux que j’aime