Vie

Mythes en nutrition, on démêle tout ça

Unsplash

Nutritionniste, diététiste, coach en nutrition, naturopathe, spécialiste en alimentation… avec autant de noms y’a de quoi s’y perdre. Ce mois-ci, laisse-moi donc te démêler le vrai du faux pour que tu mettes ton argent à la bonne place

 

MOI, J’SUIS QUI?

Pour commencer, salut! Moi c’est Marjolaine, et je suis la nouvelle collaboratrice nutrition pour Maripier. Je suis une nutritionniste-diététiste (oui, les deux!) À la base, nutritionniste et diététiste c’est la MÊME chose. Certaines personnes croient que diététiste c’est des Madames qui donnent des diètes, mais pas pantoute! Pour avoir le nom nutritionniste ET / OU diététiste, il faut faire partie de l’Ordre Professionnel des Diététistes du Québec (OPDQ) et avoir complété un bac de 3 ans et demi en nutrition (comprenant plusieurs mois de stage)

Unsplash

L’ORDRE

Au Québec, ce sont 46 professions qui sont sous le couvert d’un Ordre. Parmi celles-ci, on compte plusieurs professionnels de la santé comme les chiropraticiens, les dentistes, les ergothérapeutes, les infirmières, les médecins et bien sûr les nutritionnistes. Le but d’un ordre c’est quoi? Te protéger! Les ordres règlementent les professions pour s’assurer qu’on est compétents et intègres. Ils nous watch aussi en règlementant l’exercice de notre profession. C’est eux aussi qui gèrent les plaintes du public et qui nous donnent des mesures disciplinaires lors d’écarts. Pis t’inquiètes pas, y me forcent jamais à dire ou ne pas dire des informations, j’suis autonome. Au niveau professionnel de l’alimentation, les seuls à avoir un ordre sont les nutritionnistes-diététistes

 

Unsplash

PIS LES AUTRES?

Ce qui est tough avec ma job, c’est que je m’occupe de l’alimentation des gens et on s’entend que tout le monde peut donner des conseils ou de l’information à ce sujet-là (d’la bonne ou d’la douteuse). Il y a donc beaucoup de confusion et on sait pu vraiment où se tourner. Je pense pas que tous les gens qui ne sont pas nutritionnistes donnent de la mauvaise information ou sont mal intentionnés, mais ils n’ont pas eu la même formation scientifique que moi (s’plus des formations non-reconnues ou pas de formations pantoute). Ils vont donc parfois utiliser des méthodes douteuses pour soulager les problèmes des gens (diètes, exclusions alimentaires sans raison, suppléments…). En plus, en tant que client, si t’as un service de marde, que tu te sens arnaqué, que tu es insatisfait, t’as pas vraiment de recours parce que ces gens-là ne font pas partie d’un Ordre. C’est donc ta job de t’assurer que les professionnels que tu  rencontres sont reconnus et compétents

Unsplash

J’AI 100$ À METTRE SUR MA SANTÉ, J’LE METS OÙ?

On peut dire que je prêche pour ma paroisse, mais je vais toujours dire aux gens d’aller vers des professionnels pour leurs besoins de santé. Quand notre auto pète, on va voir un mécanicien. Quand on a un problème de plomberie, on appelle un plombier. Quand on veut faire nos impôts, on va voir un comptable. Mais pourquoi quand on a un problème avec notre alimentation on va voir notre tante Ginette? Comme nutritionniste, j’ai 3 ans et demi de formation universitaire et je suis apte à évaluer la condition nutritionnelle d’une personne et de trouver des moyens AVEC ELLE pour aller vers l’acquisition de saines habitudes de vie. Jamais je vais te vendre des suppléments, jamais je vais te demander de payer pour des rendez-vous que t’as pas besoin, jamais je vais te donner un menu à respecter à la lettre, jamais je vais te faire des pseudos-tests et te diagnostiquer des problèmes de santé – c’est la job des médecins pis j’veux pas me faire poursuivre en cour ;). Pour nous, l’acquisition de saines habitudes alimentaires se fait au rythme de chacun, on y va étape par étape, on s’assure que les changements que tu fais tu peux les tenir à long terme, pis on profite aussi des rencontres pour te donner de l’information su’l side en plus de répondre à tes questions.

 

Qu’ess-tu veux d’plus?