BALI ET SES AMIS


Si comme moi t’es déjà tanné du temps gris, de la pluie et de la neige (y’a neigé en octobre??), je te propose de commencer à rêver à tes prochaines vacances et de t’imaginer les pieds bien calés dans le sable chaud en buvant la première gorgée d’une Bintang fraîchement décapsulée bien froide après une journée de snorkelling parmi des milliers de poissons de toutes les formes et de toutes les couleurs. Si tu préfères, le scénario peut aussi être la première gorgée d’un thé bien chaud direct en sortant de ton sleeping-bag au lever de soleil à 2000-3000m d’altitude sur un volcan entouré de dizaines de singes un peu intrusifs. Dans tous les cas, ce qui est cool, c’est qu’en Indonésie, tu vas pouvoir faire tout ça et pas mal plus encore

J’ME TANNE PAS


Ce qui m’avait donné le goût d’aller à Bali la première fois, c’était les paysages, les rizières les temples et la mer. Ce qui fait que je suis retourné trois fois de plus, c’est la gentillesse des gens, la simplicité, les Nasi Goreng (plat typiquement indonésien) et le vibe en général. Se promener à 2-3 sur un scooter, planche de surf sous le bras à la recherche de vagues, rencontrer chaque jour des gens intéressants, découvrir toujours des nouveaux endroits, je me tanne pas de ça

DENPASAR, C’EST NON


Après au moins 30h de vols et d’escales, clairement t’auras pas le goût de te claquer une grosse ride de taxi. Pour cette raison, beaucoup de touristes réservent une première nuit à Denpasar, mais y’a sincèrement rien à voir ou à faire là-bas. Si tu veux faire le gros party direct en arrivant, va à Kuta, mais personnellement je suggère de sauter cette étape et plutôt commencer directement par la petite ville bien trendy de Canggu qui se trouve à environ une trentaine de minutes de l’aéroport seulement

CANGGU ET SES BRUNCHS


Canggu, c’est une des capitales mondiales «Pinterest». Plein de petits cafés cutes, des bons restos, la plage, du surf, des skateparks, de la musique live, c’est facile de rester pris là un peu. Personnellement, c’est la quête du meilleur brunch qui m’a gardé occupé lors de ma dernière visite et d’ailleurs, je n’ai toujours pas déterminé le champion. Je pense que le Crate Cafe remporte le titre tout juste devant le Cafe Vida. Le soir, les happy hours sont partout et les bars nombreux. Il y a quelque chose quelque part peu importe le jour de la semaine. Qu’il s’agisse des Sunday sessions de musique live au Deus Temple of Enthousiasm ou des compétions de skateboard dans la pool du Pretty Poison, cherche un peu et tu vas trouver. T’as aussi toujours l’option d’aller danser les pieds dans le sable sur le bord de la mer au Old man’s, ou de visiter le bar secret derrière la porte de vieux fridge au fond d’un dépanneur, mais j’te dis pas lequel. Ça serait trop facile

SURF, FÊTE ET FALAISES


Un autre de mes coups de cœur parmi les multiples incontournables de l’île de Bali, c’est Uluwatu. Non seulement on y retrouve plusieurs spots de surf de très grande qualité, mais la vue du haut des falaises donne lieu à des couchers de soleil de qualité au moins équivalente. Le temple d’Uluwatu est probablement l’un des endroits les plus instagrammés de Bali, mais une photo ne pourra jamais rendre hommage à la beauté de ces lieux spéciaux, donc je te suggère fortement d’aller voir ça si t’es pas loin. Essaie aussi d’être proche pour une des grosses soirées au Single Fin, un bar sur plusieurs étages construit à même la falaise, ça brasse, ça vaut la peine!

LE MONDE D’UBUD


Ubud, c’est un peu plus le centre spirituel et artistique de Bali. En plein cœur des fameuses rizières en terrasse, c’est la place pour prendre un cours de cuisine, se faire masser ou visiter quelques temples. Les plus populaires sont probablement le temple de l’Éléphant (Goa Gajah) et le très célèbre Monkey Forest Temple ou tu auras la chance de te promener parmi des centaines de singes. Surveille bien tes choses quand tu iras là, les singes sont rendus vraiment très doués pour jouer aux pickpockets. Ils prennent tout ce qui leur est accessible et ils vont même jusqu’à ouvrir les sacs à dos des gens pour fouiller dedans. T’as aussi l’option d’acheter des bananes un peu overpriced à l’entrée pour nourrir les petits cousins poilus, mais par expérience le jeu prend une autre tournure quand un singe plus costaud décide de s’en mêler. D’habitude ça prend pas trop de temps et il se ramasse avec toutes les bananes qui te reste dans les mains. Ubud est aussi très populaire chez les touristes pour son grand marché à ciel ouvert. Un endroit où tes cinq sens seront stimulés pour la peine (incluant des drôles d’odeurs par moment), c’est LA place si tu veux ramener des bijoux à ta mère, un masque traditionnel à ton père ou une vraie fausse casquette Supreme à ton petit frère. Après une journée bien remplie et peut-être un bain de pieds avec des poissons qui mangent tes peaux mortes, tu auras plein d’options pour aller prendre un verre ou un bon repas le soir. Beaucoup de restos offrent des performances musicales live, souvent reggae ou acoustique bien sympathique. Avant de repartir d’Ubud, assure-toi d’aller voir les très jolies chutes de Tegenungan d’où tu peux sauter si t’es un peu téméraire, mais attention parce que le fond de sable n’est pas très loin. Je te suggère de te lever tôt pour aller là-bas avant les groupes de touristes, puisque c’est un des sites les plus visités des environs. Pour un rush d’adrénaline, il y a aussi près d’Ubud une bonne rivière pour une petite journée de rafting, parfait pour te rafraîchir lors d’une chaude journée!

COMMENT SE DÉPLACER


Se déplacer à Bali c’est facile. Le scooter est de loin mon moyen de transport favori là-bas, mais attention de ne pas t’aventurer dans le gros trafic si tu n’es pas assez expérimenté. Pour dire ça simplement, les normes de conduite ne sont pas tout à fait les mêmes que chez nous. Partout dans les villes, des petits kiosques (assez minimalistes) proposent les excursions et les transports les plus populaires en plus de souvent faire la location de scooters. Il y a généralement plusieurs départs de navettes chaque jour, ce qui rend l’organisation bien facile et les prix sont (généralement) raisonnables. Ça vaut quand même toujours la peine d’aller voir 2-3 compagnies avant de réserver si possible pour comparer les tarifs, et n’oublie jamais que presque tout se négocie en Indonésie, surtout avec un sourire!

AUTOUR DE BALI : PETIT PARADIS


Autour de Bali, il y a aussi beaucoup à voir et à faire. Entre Bali et Lombok, se trouvent les îles paradisiaques et paisibles de Nusa Lembongan et Nusa Cenningan. Il fait bon d’y arrêter pour relaxer quelques jours, surfer, plonger dans l’eau chaude et claire parmi les centaines de poissons et simplement profiter de la beauté de ces îles

AUTOUR DE BALI : SUER TA VIE


L’ascension du volcan Rinjani (3716m) est une expérience que tu ne pourras jamais oublier, autant pour la beauté et la diversité des paysages que pour le feeling de mort que tu vas avoir dans les cuisses en arrivant en haut. Prépare-toi mentalement (et physiquement) si tu y vas, c’est quand même intense. Aussi, amène-toi du linge chaud parce qu’il fait pas mal plus froid en haut qu’en bas. La plupart des compagnies proposent l’excursion guidée sur trois jours et deux nuits, avec l’ascension finale vers le sommet en pleine nuit pour arriver en haut et admirer le lever de soleil. Fun fact, j’ai fait la première et la dernière des trois journées pieds nus. J’aime pas ben ça porter des souliers

AUTOUR DE BALI : GILLI PARTY


Après être allé suer ta vie en montant un gros volcan, quoi de mieux que d’aller s’écraser dans un bean bag sur la plage, cocktail à la main. La place par excellence pour faire ça, c’est les Gillis. Gilli Trawangan, Gilli Air et Gilli Meno sont trois toutes petites îles tout près de Lombok qui ont toute leur personnalité propre. La première de loin est la plus animée, reconnue pour être l’île de party, île favorite des hippies et des trippeux où, après un arrêt bouffe au délicieux marché de nuit tu peux faire la fête sur la plage ou dans les différents bars de l’île et, qui sait, peut-être tester les shakes au champignons magiques que tu te feras offrir 72 fois par jour par les locaux. Un peu trop touristique à mon goût pour y rester longtemps, mais un arrêt rapide vaut la peine!

AUTOUR DE BALI : LES AUTRES GILLIS


Si tu cherches une île un peu plus tranquille, Gilli Air est plus adaptée, même style que l’autre mais moins achalandée et animée. Et si tu cherches encore plus paisible, plus recommandée pour les lunes de miel, c’est Gilli Meno qui est pour toi. Une bonne façon de jeter un coup d’œil aux trois îles en peu de temps, c’est d’aller faire une des excursions de snorkelling dans un «glass bottom boat». Pour environ 10 $ , tu en auras pour près de 5 heures d’observation du monde sous-marin à plusieurs spots différents autour des îles, et un arrêt pour luncher sur Gilli Air. Dans mon livre à moi, c’tun pas pire deal

 

ET PLUS ENCORE


Je pourrais continuer d’écrire encore longtemps sur l’Indonésie, juste à Bali y’a évidemment TELLEMENT plus à voir et à faire, sans parler des autres îles que j’ai eu la chance de visiter comme Sumatra et Sumbawa avec lesquelles je suis tout autant en amour. En écrivant ce texte, je voulais seulement te donner une petite idée de ce à quoi tes prochaines vacances pourraient ressembler. J’espère que ta tête est remplie de soleil, gêne-toi pas pour m’écrire si t’as des questions ou pour me dire si j’ai scrappé ton après-midi productif parce que tu vas le passer sur Skyscanner.com !

 Photos par @jeremieglacasse