Instagram @earth.in.crisis

 

Le GIEC (A.K.A. Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat de l’ONU) a préparé cette étude pour s’adresser aux dirigeants du monde donnant ainsi un certain suivi aux objectifs pris lors de l’Accord de Paris en 2015, qui pensait alors que 2 degré serait ok – ce ne le fera pas finalement!

 

QU’EST-CE QUE ÇA PEUT AVOIR COMME IMPACT 0,5 DEGRÉ SUPPLÉMENTAIRE?

Instagram @bradpitt_theman

 

-Eh bien l’accentuation de la fonte de la calotte glacière, ce qui fera augmenter le niveau des mers; inondations à prévoir

-La hausse des variations drastiques de températures, ce qui contribue à des catastrophes naturelles du type ouragans, inondations, tornades, gels etc.

-La dégradation de la qualité de l’air qu’on inhale (et là je ne te parle pas de celle que tu peux te procurer à la SQDC)

– Les vagues de chaleurs de plus en plus intenses (on se souviendra qu’un segment d’une autoroute a été fermé cet été aux Pays-Bas parce que l’asphalte fondait littéralement pendant la canicule!)

-Des espèces d’animaux et de la biodiversité qui risquent l’extinction comme leur milieu sera déréglé (l’Arctique entre autres)

-Les épidémies peuvent aussi être à la hausse, puisque les gens risquent de se retrouver en situation d’urgence dans des milieux moins sanitaires s’ils sont exclus de leur chez-soi à cause des catastrophes

-Le déplacement de populations vers les milieux les moins touchés, ce qui peut créer un débalancement au niveau des ressources disponibles. Que ce soit vers ici ou nous qui devront envisager aller ailleurs, on devra tous apprendre à vivre ensemble, idéalement en harmonie

Ce ne sont que quelques-uns des scénarios envisagés.
Avec la croissance économique qui est recherchée par pratiquement tous les pays, difficile de ne pas accélérer le réchauffement. À vrai dire, cette même étude dit qu’on pourrait être dans l’eau chaude à partir de 2030. Genre demain!
Je ne sais pas toi, mais moi en 2030 je commencerai à peine à envisager de la crème du style « restauratrice, jouvence de jeunesse etc.». J’aurai alors plus envie d’être dans le mood « Tomorrow never dies » que « Si tu t’appelles mélancolie ».

 

Instagram @climemechange

Les scientifiques ont laissé de fortes recommandations aux politiciens afin de minimiser les émissions de gaz à effet de serre qui augmentent le réchauffement climatique. Selon eux, il existe déjà des ressources pour limiter le réchauffement. Encore une fois, c’est une question d’apporter des changements rapidement

 

LES RECOMMENDATIONS DES SCIENTIFIQUES

-Au lieu d’utiliser autant d’énergies fossiles (pétrole, gaz bitumineux etc.) en industrie comme chez les particuliers, il faudrait utiliser d’avantage les énergies vertes renouvelables telles l’énergie solaire et les éoliennes

-Compenser les émissions à effet de serre produites en plantant davantage d’arbres DÈS MAINTENANT afin d’atteindre un objectif d’émissions « neutres » à partir de 2050 (il serait bien aussi d’arrêter les développements de nouveaux projets domiciliaires et commerciaux qui suppriment les arbres pour ajouter du béton qui ont de la difficulté à trouver locataires et/ou employés!)

-Investir dans les transports en commun, et idéalement verts! (fonctionnant à partir d’énergie vertes)

Comme on ne peut pas faire d’omelettes sans casser d’œufs (qui proviennent de poules élevés en liberté bien sûr!), des changements drastiques devront s’opérer

Les scientifiques espèrent vraiment qu’ils seront entendus et que des actions concrètes seront prises. Ils n’aiment pas être alarmistes, mais cette-fois c’est un vrai cri du genre « Quit Playing Games with my heart ».

Dans un contexte politique où le Premier Ministre Canadien a acheté avec NOS taxes le pipeline TRANS MOUNTAIN pour 4,5 milliards en mai dernier afin de ne pas laisser échapper le « deal » pour l’expansion des énergies fossiles et qui cède des parts de notre industrie agroalimentaire locale (ce qui accroitra entre autre le transport routier de produits), nous sommes en droit de nous demander si les investissements seront mis aux bons endroits pour limiter le réchauffement. Par contre, la taxation sur le carbone qu’impose le Gouvernement Trudeau dès avril 2019 aux provinces qui n’avaient toujours aucun plan donne de l’espoir sur le bon vouloir. Pour citer Justin Trudeau « Le vrai problème c’est que la pollution est gratuite, et donc, on pollue trop ». Je ne peux qu’acquiescer!

Le nouveau gouvernement provincial élu, la CAQ, n’avait pas de plan particulier pour protéger l’environnement jusqu’à la mise en place des ministres. Le premier ministre Legault dit avoir entendu la population à ce sujet et promet en faire un enjeu important. Gageons que les troupes de Manon Massé et Gabriel Nadeau-Dubois seront là pour s’assurer que ce soit au cœur de plusieurs discussions

Nos voisins du sud, tant qu’à eux, ont comme Président un homme qui nie le fait qu’il existe un réchauffement climatique. De toute façon, selon lui, il fait trop froid à NYC pendant l’hiver…!!!

 

Instagram @aliciagoveas

 

Au final, le réchauffement planétaire c’est une responsabilité collective!
 C’est dans nos façons de se déplacer et de consommer.
 C’est dans nos façons d’informer et d’éduquer les gens qui nous entourent. 
C’est dans nos façons de choisir nos gouvernements.
 C’est dans nos façons de choisir quelles industries / quels commerces tu encourages
. C’est dans nos façons de s’objecter et de demander des changements aux gens influents tels les politiciens, les PDG de compagnies, les directeurs d’écoles

Leonardo DiCaprio utilise sa tribune depuis des années pour dénoncer, entre autre, l’urgence d’agir contre le réchauffement climatique. Très impliqué auprès de l’ONU, il cherche à conscientiser toutes les sphères de gens, en passant de ses followers jusqu’aux gouvernements, afin que des changements concrets soient apportés pour la santé de notre planète

Rappelle-toi que si tu peux faire mieux, fais-le!
 Ne reste pas indifférente! La planète et Leo ont besoin de toi!
Peace Out!