DES PAYSAGES ET DU DÉPAYSAGEMENT

 

Une chose est sûre, c’est que le Maroc, ça va pas te laisser indifférent. La beauté est partout, autant dans l’architecture et le design intérieur que dans les merveilles que la nature ne cesse de nous garrocher dans les yeux. T’es mieux de faire un petit ménage de ton cell avant de partir, parce que si t’es comme moi, ça sera pas long qu’il va être rempli de photos. Pis après ça, crois-moi, le tri est dur à faire

LA VILLE BLEUE

Je n’étais jamais allé en Afrique du Nord. En débarquant là-bas, j’appréhendais un peu que les villes soient grouillantes de monde comme en Asie, ce qui n’est vraiment pas trop mon style. Pourtant, en marchant dans les rues bleues de Chefchaouen, j’étais heureux de les voir presque désertes en plein jour. À Chefchaouen, tout est bleu et blanc. Sauf, évidemment, les trucs qui sont blanc et bleu. Pleins de Riads (les genre de guesthouses là-bas) qui offrent pour la plupart une vue à couper le souffle de la ville, et des couchers de soleil sur cette ville nichée dans les falaises. Le soir, comme la plupart des médinas (vieilles villes du Maroc), tout prend vie : les kiosques des marchands sont ouverts, y’a plus de monde dans les rues, et les restos s’animent, offrant pour la plupart une bonne vue et un menu passant des Tajines à la cervelle, sans oublier le pénis de bœuf. J’aimerais du feedback si quelqu’un l’essaye…

 

PARADIS PERDU

 

Pas loin de Chefchaouen, une place qu’il faut pas que tu manques : les cascades d’Akchour. On surnomme avec raison cet endroit le «Paradis Perdu», et on se demande pas pourquoi longtemps. Dans un trajet à pieds d’environ 4 h, on peut voir le pont de Dieu, les fameuses cascades, et sauter de certaines falaises pour les plus aventuriers. Une pause sur le chemin du retour pour manger une des meilleures tajines du voyage sur un set de patio de plastique planté direct dans les cascades, les pieds dans l’eau. Voilà la recette d’une journée parfaite

DES COULEURS ET DES ODEURS

 

 

 

Fez, c’est une autre ville à visiter absolument. Tu en auras pour tous tes sens. Il y a beaucoup de monde partout dans le marché à ciel ouvert, donc le bruit, ça va de soi. Pour la vue, la fameuse ruelle la plus instagrammée du Maroc t’en fera littéralement voir de toutes les couleurs. Pour le goût, je te conseille le Cafe O’clock, c’est bon dans la gueule et bien cool comme resto. Et finalement, ton odorat et ta tolérance aux odeurs seront testées si tu vas voir les tanneries. Je t’en dirai pas trop, mais la chiure de pigeon (avec l’ammoniac qu’elle contient) est utilisée pour blanchir les peaux d’animaux. Je te laisse imaginer le parfum qui accompagne ce travail artisanal traditionnel.

UNE FOIS, C’EST DEUX GRAINS DE SABLE DANS LE DÉSERT…

Le premier dit à l’autre : retourne toi pas trop vite, mais j’pense qu’on est suivi. Ben cette joke-là, d’après moi, ça se passe dans le coin du désert Merzouga. Du sable comme ça à perte de vue, j’avais jamais vu ça. Ajoute à ça une petite ride de dromadaire et une soirée à jouer du tamtam avec les guides locaux et le tour est joué. Ah, pi le vrai highlight, ça se passe la nuit. Sort ton lit de la tente, installe-toi avec 2-3 doudous et prépare-toi une liste de souhaits, parce que si t’as la chance d’avoir un ciel clair comme nous, tu risques de voir une méchante gang d’étoiles filantes. Un ciel d’Afrique, c’est pas des jokes, c’est vraiment quelque chose de spécial. Sois pas paresseux, manque pas le lever de soleil non plus, Dame Nature fait vraiment bien ça dans ce coin-là. Mon coup de cœur marocain.

LE PLUS BEAU HOSTEL DE MA VIE

À Marrakech, il fait chaud. Genre super chaud. Ça tombe bien parce qu’à la Riad Rodamon, tu vas pouvoir décompresser de ta journée au soleil en trempant dans la piscine avec un petit bol d’olives et bon drink froid à la main (chose rare au Maroc, pays musulman!). Cette auberge jeunesse qui compte environ 130 lits est, pour environ 20$, la plus belle que j’ai vue parmi tous mes voyages je crois. Des dortoirs confortables, une architecture traditionnelle, une table de pool et un petit déjeuner inclus, donc pas mal tout ce que tu recherches d’une auberge! Située dans la Medina (la vieille ville), l’auberge se trouve à distance de marche très raisonnable du grand marché, de toute sorte de petits cafés et restos, le jardin de Majorelles, etc.

OUZOUD

Bon là, je sais, ça commence à faire pas mal de stock déjà, mais j’ai pas le choix de te parler des cascades d’Ouzoud. À plus de 1000 mètres d’altitude dans la région de l’Atlas et composée de 3 paliers qui sont haut d’environ 110 mètres au total, ça vaut définitivement le détour. Beaucoup de locaux en vacances vont se prélasser au soleil au bas des quelques centaines de marches qui suivent les cascades, ils apportent généralement un immense pique-nique pour tout le monde, quelques pastèques et un peu de haschisch. Un peu de baignade, quelques cliffs à sauter encore une fois, et des drôles de petits bateaux à pagaies remplis de quelques touristes et des gens en vacances qui se promènent aux pieds des chutes comme une mini version des bateaux aux chutes Niagara.

C’TASSEZ

Ok, j’arrête, je vais juste garrocher quelques noms comme ça en finissant parce que y’a trop de belles places et je pourrais continuer longtemps : Essaouira, L’auberge de l’Âne vert à Tafedna, les chèvres dans les arbres dans la vallée d’Agadir, la Mosquée Hassan II (ouverte pour visiter), Thingir et sa vieille ville et les Gorges du Toudra. Il y en plus de l’excellent surf ou kitesurf à faire là-bas selon la saison, vraiment un petit morceau de paradis. Sur ce, si tu veux voir plus d’images, gêne toi pas pour aller voir ce qu’il y a dans les Story sur mon Instagram et si t’as des questions gêne-toi pas non plus!

Bon voyage!
@jeremieglacasse