Face

Pourquoi tu devrais t’intéresser à la science des produits de beauté

Instagram @cakedtothenines

Tu la chouchoutes parce qu’elle définit ton apparence, mais la peau reste le plus grand organe du corps humain; l’une de ses principales fonctions est de te protéger des agressions extérieures, comme les bactéries et les toxines. Malheureusement, cette barrière étanche créée par l’épiderme, la couche externe de la peau, limite aussi la pénétration des soins de beauté. 

Imagine l’épiderme comme le portier d’un bar populaire: pour bien faire son travail, il doit laisser entrer les gens qui ont de bonnes intentions (par exemple, dépenser allègrement) et refuser les fauteurs de trouble (on ne veut pas de dommages dans notre établissement). Le «portier» refuse donc l’accès aux bactéries et à la saleté, mais il filtre également les différentes molécules qui se présentent. Certaines auront accès à la zone VIP, alors que d’autres devront se contenter d’une table au fond de la pièce. 

Le point de cette métaphore élaborée est d’expliquer que les soins topiques ne sont pas tous égaux; leur formulation, les ingrédients qu’ils contiennent, la concentration de ces ingrédients, leur perméabilité, la taille des molécules et leur pH déterminent la pénétration dans la peau et par conséquent, leur effet thérapeutique.

Par exemple, un ingrédient qui a démontré une efficacité impressionnante en laboratoire se révèle complètement inutile dans un soin si sa concentration est sous son seuil thérapeutique (la concentration minimale requise pour obtenir les bienfaits). La source des ingrédients est un autre facteur à considérer: les peptides de collagène, utilisés dans les soins anti-âge, sont nettement mieux absorbés lorsqu’ils proviennent du poisson plutôt que de mammifères. Même chose pour les soins à base d’eau, qui ne sont pas absorbés par la peau; prendre une douche serait un véritable cauchemar si ce n’était pas le cas! Ces soins doivent être spécialement formulés pour placer les molécules d’eau dans des capsules lipophiles (ayant une affinité pour les corps gras) afin de traverser la barrière épidermique, composée principalement de lipides. Qu’il s’agisse d’une crème luxueuse ou d’un produit vendu en pharmacie, il suffit que les conditions gagnantes soient réunies pour bénéficier de petits miracles sur notre peau.

La morale de l’histoire? Pour tirer le meilleur profit de notre investissement en petits pots, il est essentiel de s’informer sur la science derrière le produit. Et je serais là pour te guider à tous les mois sur maripiermorin.com